Le blog de la digitalisation des PME  

Bonnes pratiques

4 min

Publié le 18 Oct, 2022

Infographie : le baromètre 2022 de la digitalisation des indépendants, TPE et PME

Digitalisation des indépendants, TPE et PME
Matthieu Duault

Matthieu Duault

Brand Manager @Yousign

Illustration : Gawon LEE

Sommaire

Pour la seconde année consécutive, Yousign a lancé, en partenariat avec YouGov, son baromètre de la digitalisation des indépendants, TPE et PME.

La période des confinements successifs liés à la crise du Covid a eu un impact majeur sur la digitalisation, parfois à marche forcée, des entreprises.

Qu’en est-il aujourd’hui alors que s’ouvre une nouvelle ère remplie d’incertitudes. La phase actuelle d’instabilité économique, de crise climatique et le contexte politique complexe en France et à l’international ont-il changé la donne ? Comment les entreprises s’adaptent-elles à ces changements ? La transformation de leur modèle suit-elle toujours la même dynamique ?

Prologue

L’objectif de cette étude est de réaliser un état des lieux de l’utilisation et de la perception des solutions numériques par les dirigeants d’entreprises françaises et de mieux comprendre leurs besoins.

Dans cette étude vous trouverez :

  • l’état des lieux des processus de digitalisation des indépendants, TPE et PME
  • les outils les plus utilisés
  • la perception des risques et bénéfices de la digitalisation
  • les attentes des décisionnaires vis à vis de la digitalisation

Méthodologie

Cette enquête a été réalisée du 16 au 23 août auprès d’un échantillon représentatif de 1002 décisionnaires au sein d’entreprises françaises.

Les résultats de cette étude ont été comparés à ceux de l’étude similaire réalisée en 2021 dont vous pouvez consulter les résultats dans cet article.

Un processus toujours considéré comme nécessaire

Après la période des confinements successifs, nous aurions pu nous attendre à une baisse de l’intérêt des entreprises pour les processus de dématérialisation et un retour à la normale dans les usages. Néanmoins, l’intérêt des dirigeants se maintient en 2022.

Près des ⅔ d’entre eux s’accordent l’importance de leur digitalisation. Si les plus petites structures semblent moins convaincues, leur intérêt s’avère tout de même croissant.

Ainsi 45% des indépendants considèrent que c’est un enjeu majeur contre 39% en 2021.
De même ils sont 59% dans les TPE contre 56% en 2021.

Enfin, les dirigeants des PME sont 70% à considérer ce sujet comme important contre 66% en 2021.

Infographie baromètre 2022 de la digitalisation PME avec YouGov Infographie baromètre 2022 de la digitalisation PME avec YouGov

Les processus de dématérialisation au sein des entreprises ont donc suivi cette logique. A ce jour, les 2/3 des indépendants, TPE et PME ont planifié, engagé ou terminé un processus de dématérialisation de leur entreprise. Soit une légère hausse par rapport à 2021.

66% se lance dans la dématérialisation 66% se lance dans la dématérialisation

Un mot d’ordre : la simplification

La dématérialisation et la digitalisation peuvent englober de larges significations et chaque dirigeant a sa propre perception de l’intérêt de ces outils et processus. Cet intérêt va se forger en fonction du contexte du marché dans lequel l’entreprise évolue et de ses besoins à court, moyen ou long terme.

Cette étude dévoile que pour une majorité d’entre eux, la digitalisation doit s’associer avec la simplification des processus et dans un second temps vers la sécurisation. Enfin la modernisation se situe en 3e place.

L’automatisation, souvent liée à ces processus n’est associée à ces termes que dans 30% des cas.

La digitalisation ça rime avec modernisation, simplification, sécurisation et automatisation La digitalisation ça rime avec modernisation, simplification, sécurisation et automatisation

Si l’on s’aventure à comparer ces résultats avec la fameuse pyramide de Maslow qui hiérarchise les besoins des individus, nous pouvons estimer qu’à ce jour, la digitalisation est vue comme devant répondre aux 2 premiers niveaux de besoins, ceux de base et de sécurité.

L’automatisation est un niveau plus complexe et probablement plus abouti de la digitalisation que les entreprises en phase de démarrage de leur processus de dématérialisation n’ont pas encore priorisé.

Pyramide de Maslow Pyramide de Maslow

La signature électronique en tête des usages

Certes nous prêchons pour notre paroisse mais les chiffres sont les chiffres !

La signature électronique reste l’outil le plus utilisé dans les entreprises de toutes tailles devant les ERP (17%), les CRM (16%), les outils de gestion de projet (14%) et les SIRH (12%).

La signature électronique, l'outil le plus utilisé La signature électronique, l'outil le plus utilisé

C’est également, avec les outils de gestion de projet, la solution qui bénéficie d’un fort dynamisme dans son développement. Elle équipe désormais 26% des indépendants, TPE et PME contre 19% en 2021.
Les usages des autres outils restent quant à eux stables par rapport à l’année précédente.

La simplicité et l’accessibilité de cet outil sont probablement responsables de son succès en plus de son usage universel. Toutes les entreprises signent des contrats et sont donc susceptibles d’en avoir besoin. Sans paramétrage particulier, il leur permet de rapidement gagner en productivité et sécurité sur la signature de leurs documents.

La digitalisation pour réduire ses coûts et améliorer son efficacité

 Les décisionnaires semblent s’accorder sur les principaux bénéfices de la digitalisation de leur activité :

  • l’amélioration de leur efficacité reste en tête (49%)

C’est l’avantage le plus visible et le plus immédiat lors d’un processus de dématérialisation. Les outils permettent de centraliser les informations, d’automatiser des processus administratifs et donc de rapidement gagner du temps dans les tâches quotidiennes.

  • la réduction des coûts de gestion (40%)

Suite logique de l’augmentation de l’efficacité, la dématérialisation permet rapidement de supprimer des postes de dépense, ne serait-ce qu’en consommables ou coûts d’archivage. Les ressources humaines sont mieux optimisées, permettant à chacun de se concentrer sur des tâches à forte valeur ajoutée.

Les bénéfices de la digitalisation selon les dirigeants d'entreprise Les bénéfices de la digitalisation selon les dirigeants d'entreprise

Élément surprenant de l’étude, la perception de la réduction de l’empreinte carbone comme bénéfice de la digitalisation est en baisse. Ils étaient 33% des indépendants, TPE et PME à considérer cette dimension comme un avantage en 2021 contre 28% cette année.


Malgré la crise climatique, les outils digitaux semblent donc moins perçus que l’année précédente comme une solution viable pour réduire son empreinte carbone. Force est donc aux solutions de digitalisation de valoriser l’impact qu’ils peuvent avoir sur ce sujet.

Chez Yousign, par exemple, nous avons créé un simulateur leur permettant de calculer les gains écologiques et financiers réalisés en passant à une solution de signature électronique.

L’humain et la sécurité au cœur des préoccupations

Les craintes des dirigeants vis à vis de la digitalisation restent les mêmes d’une année sur l’autre.

La sécurité informatique est toujours un sujet prégnant dans un contexte particulièrement tendu. Chaque jour de nouvelles attaques informatiques ou fuites de données font l’actualité. C’est donc en toute logique que l’on voit cette problématique apparaître en tête des craintes des entreprises lorsqu’il s’agit de digitaliser leur activité.

La plupart des éditeurs logiciels ont fait aujourd’hui de ce sujet une priorité en mettant en place des processus rodés répondant à des normes françaises ou européennes strictes comme le règlement eIDAS dans le cadre des processus d’identification électronique.

La dimension humaine reste le second point d’inquiétude. Les décisionnaires sont nombreux à craindre que la digitalisation n’entraîne une forme de déshumanisation des relations qui pourrait s’avérer dommageable dans le cadre de la relation qu’ils entretiennent avec leurs clients, prestataires ou entre collaborateurs.

Pourtant le processus de digitalisation, s’il est bien mené, laisse davantage de place à l’humain. Il permet d’automatiser les processus administratifs et donc de laisser davantage de temps libre pour se concentrer sur les missions qui ne pourront être réalisées que par les humains. Par exemple, un commercial passera plus de temps à échanger avec ses clients et moins à rédiger des devis ou à courir derrière leur signature.

Les craintes des dirigeants pour la digitalisation Les craintes des dirigeants pour la digitalisation

Ce baromètre nous permet donc de voir que la digitalisation des indépendants, TPE et PME poursuit son cours et sa croissance sans changement majeur malgré le contexte économique et les différentes crises qui se sont succédées. Les professionnels sont majoritairement toujours convaincus de l’utilité de ce processus et savent en identifier les bénéfices directs.

Un travail de pédagogie reste cependant à faire pour les aider à évaluer le potentiel énorme que peut également représenter la digitalisation, notamment en terme d’automatisation et de gains de productivité.

Infographie complète de la digitalisation des indépendants, TPE et PME Infographie complète de la digitalisation des indépendants, TPE et PME

Articles recommandés

Plus d'articles

Testez Yousign gratuitement
pendant 14 jours

Comme plus de 10 000 PME, simplifiez dès aujourd'hui la signature de tous vos documents

cta illustration