Le blog de la digitalisation des PME  

Signer en ligne

4 min

Publié le 6 Juil, 2022

Devenir nomade digital : 5 métiers d’avenir

Illustration nomade digital
Pauline Dubois

Pauline Dubois

Content manager @Yousign

Illustration : Léa Coiffey

Sommaire

Le monde du travail a rarement connu autant d’évolutions qu’aujourd’hui. D’une part, la progression de la pandémie a accru la pratique du télétravail, d’autre part, l’innovation, la créativité et le numérique ouvrent de nouvelles possibilités et réinventent les professions.

En effet, la pandémie a contraint près de 6 millions de travailleurs à travailler à distance à l’échelle européenne. Un chiffre qui questionne si l’on songe qu’en 2019, avant l’ère COVID, ils n’étaient que 570 000.

De plus, le digital et l’innovation ainsi que les opportunités professionnelles liées à ces secteurs ont entraîné une hausse significative du nombre de ceux que l’on appelle les nomades digitaux.

Les caractéristiques des nomades digitaux

Le secteur du digital est assez complexe et ramifié.
Comme nous allons le voir, les métiers qui s’y rattachent comptent en effet un grand nombre de compétences et de fonctions superposées : c’est pourquoi il est quasiment impossible de définir précisément les limites entre une profession et une autre, notamment parce que les responsabilités dépendent aussi en partie de la réalité professionnelle dans laquelle elles sont ancrées.

C’est sans aucun doute leur mode de travail qui rassemble ces travailleurs : ils peuvent travailler en tant qu’indépendants ou salariés en collaborant avec d’autres professionnels exerçant leur activité au sein d’agences de communication bien structurées. 

Mais voyons ensemble quels sont les 5 métiers de demain pour travailler d’où vous voulez.

Responsable digital

Parmi les postes les plus recherchés figure incontestablement celui du responsable digital, ou digital manager, le responsable de la communication digitale interne, qui élabore des plans et des stratégies pour atteindre les objectifs marketing. Le responsable digital gère avec créativité les différents canaux de communication, notamment en s’appuyant sur une équipe composée de différents profils, dont l’expert SEO, l’expert en relations publiques digitales ou encore l’UX designer. 

Voici quelques-unes des principales responsabilités du la profession : 

  • organiser des campagnes digitales, 
  • coordonner la présence de l’entreprise sur le web et sur les plateformes les plus adaptées grâce à des stratégies de notoriété de marque,
  • gérer les réseaux sociaux de l’entreprise,
  • optimiser les performances du site web en augmentant la capacité de celui-ci à générer du trafic et en améliorant son taux de conversion. 

Responsable web marketing

Le responsable web marketing est chargé des stratégies marketing qu’une entreprise met en place sur Internet. Sa mission est principalement de promouvoir les produits et services d’une entreprise sur le web et d’accroître les ventes et la notoriété de la marque.

Concrètement, voici ses champs d’action :

  • s’occuper de la création et de la mise en œuvre des stratégies de marketing en ligne afin d’accroître les ventes, le chiffre d’affaires et la réussite commerciale d’une entreprise,
  • étudier à fond le marché de référence, à travers des études de marché et le suivi des activités de la concurrence, 
  • analyser le comportement des clients, actuels et potentiels,
  • élaborer un plan web marketing en fonction des objectifs spécifiques de l’entreprise ou de l’organisation pour laquelle il travaille. Ce plan prévoit généralement l’utilisation de différents canaux marketing coordonnés entre eux (SEM, SEO, prospection par e-mail, etc.).

Développeur

Le développeur web est une figure professionnelle spécialisée dans la programmation d’applications web, de plateformes et de sites web dynamiques, accessibles depuis des réseaux privés (intranet) ou publics (Internet). 

En substance, le développeur crée le site ou l’application web de A à Z : il programme le code source, crée l’interface utilisateur, met en place les systèmes de gestion de contenu (CMS, Content Management Systems) et les systèmes de protection des données. 

En pratique, il doit garantir que le site réponde exactement aux exigences du système, aux spécifications techniques et aux besoins des donneurs d’ordre, que ce soit pour la partie visible des utilisateurs (le front end) ou pour la partie utilisable par les administrateurs du site (le back end).

Responsable e-réputation

Le responsable e-réputation se charge d’analyser et de gérer l’image d’une entreprise ou d’une personne sur Internet et sur les réseaux sociaux.

Après avoir analysé ces contenus, il doit intervenir avec des stratégies adaptées en cas de difficulté (commentaires négatifs) et pour identifier et adopter des projets de développement en cas de nouvelles opportunités commerciales. Son profil est donc à mi-chemin entre un analyste de données et un expert en communication web : il doit en effet être en mesure d’analyser les tendances, les influences et les difficultés en vue d’élaborer des stratégies marketing dans l’intérêt de l’entreprise.

Responsable de la sécurité

Le rôle du responsable de la sécurité se déploie peu à peu dans les grandes entreprises et même dans les PME, en particulier depuis l’adoption du RGPD et l’essor du secteur de la sécurité informatique : c’est pourquoi il compte parmi les métiers de demain. 

Ce professionnel s’occupe en effet de définir une stratégie de sécurité informatique, de concevoir des programmes de protection et de créer et faire respecter les procédures en vue d’atténuer les risques informatiques.

En quoi est-ce un métier d’avenir ? Selon l’observatoire Information Security & Privacy de la School of Management de l’Ecole Polytechnique de Milan, les investissements en sécurité sont en constante augmentation (11 % par an entre 2018 et 2019, cette dernière année ayant généré un chiffre d’affaires total de 1,3 milliard d’euros), tandis que 40 % des entreprises n’ont pas encore fait appel à un professionnel chargé de la sécurité informatique.

Comment la signature électronique Yousign peut aider les nomades digitaux

Tous les postes que nous venons d’évoquer peuvent à juste titre être considérés comme des nomades digitaux, c’est-à-dire des professionnels qui, grâce au télétravail, peuvent exercer leur métier où qu’ils soient, sans la contrainte de devoir se rendre chaque jour au bureau. 

La technologie offre à ces profils des outils indispensables pour pouvoir exercer leur profession dans les meilleures conditions, avec rapidité et efficacité, sans nécessiter de rencontres physiques ni de proximité géographique. 

C’est pourquoi la signature électronique de Yousign est sans aucun doute un précieux allié pour les professionnels qui peuvent signer contrats et documents au moyen d’un processus rapide et sécurisé leur permettant non seulement d’optimiser leur travail, mais aussi d’être dans une démarche durable, en économisant du papier et en limitant leurs déplacements. 

Afin de répondre aux exigences des freelances et professions libérales, Yousign a aussi créé un plan spécialement pour eux : One s’adapte aux besoins et à la situation économique de chacun, est sans engagement et peut être activé et désactivé en toute liberté, sans contrainte. 

Pour 9 € par mois et par utilisateur, il offre tout ce dont vous avez besoin pour démarrer avec la signature électronique : 

  • 10 signatures électroniques par mois, 
  • 1 utilisateur, 
  • 1 interface de signature clés en main, 
  • aide en ligne, 
  • dossier de preuve horodaté et archivage pendant 10 ans, 
  • création de workflows, 
  • relances automatiques, 
  • champs textes dynamiques, 
  • mentions

Articles recommandés

Plus d'articles

Testez Yousign gratuitement
pendant 14 jours

Comme plus de 10 000 PME, simplifiez dès aujourd'hui la signature de tous vos documents

cta illustration