Le blog de la digitalisation des PME  

Bonnes pratiques

3 min

Publié le 8 Nov, 2022

Comment les dirigeants d’entreprises s'engagent-ils dans la digitalisation ?

Illustration de la digitalisation des entreprises
Zaki Micky

Zaki Micky

Brand & Content Assistant

Illustration : Gawon

Sommaire

L’année dernière, nous avions lancé une étude sur la digitalisation des entreprises avec YouGov. Suite à cela, nous avons constaté que la digitalisation s’était accélérée pendant la crise sanitaire.

Nous avons décidé de ne pas en rester là. Cette tendance continue-t-elle ? Les différents événements politiques et climatiques ont-ils eu un impact sur la digitalisation ? Les décisionnaires ont-ils ralenti la cadence ?

Pour le découvrir, Yousign a relancé avec YouGov une étude cette année. Après un premier article basé sur la digitalisation des indépendants, TPE et PME reprenant les résultats obtenus, il est temps de savoir comment les dirigeants s’engagent dans la digitalisation.

Prologue

L’objectif de cette étude est de réaliser un état des lieux de l’utilisation et de la perception des solutions numériques par les dirigeants d’entreprises françaises et de mieux comprendre leurs besoins.

Dans cette étude vous trouverez :

  • l’état des lieux des processus de digitalisation des indépendants, TPE et PME
  • les outils les plus utilisés
  • la perception des risques et bénéfices de la digitalisation
  • les attentes des décisionnaires vis à vis de la digitalisation

Méthodologie

Cette enquête a été réalisée du 16 au 23 août 2022 auprès d’un échantillon représentatif de 1002 décisionnaires au sein d’entreprises françaises.

Quels nouveaux outils pour les décisionnaires ?

Différents outils existent dans le but d’accroître la productivité et de limiter les tâches chronophages.

Toujours dans cette démarche de digitalisation des processus, c’est plus d’⅓ des décisionnaires qui souhaiteraient s’équiper de nouveaux outils informatiques (dont 37% de décisionnaires des PME). 

Cependant, 51% des décisionnaires ne le souhaitent pas.

Pourquoi, me direz-vous. Eh bien 49% d’entre eux n’en voient pas l’utilité et, dans une moindre mesure, ⅓ d’entre eux disent ne pas avoir le budget nécessaire pour s’équiper.

Quels outils Quels outils

Quelle est l’importance d’une solution européenne pour les décisionnaires ?

Aujourd’hui, seuls 39% des décisionnaires adopteraient en priorité des solutions européennes contre 72% pour les solutions françaises en 2021. 🇪🇺

Pourquoi faire appel aux solutions européennes ?

Les décisionnaires font appel aux solutions européennes en partie par conviction mais pas uniquement. La protection des données a également un rôle important dans ce choix. La tendance  des entreprises à privilégier une forme de souveraineté numérique se dégage énormément de ces réponses.

En 2021, 46% des décisionnaires faisaient appel aux solutions françaises pour la protection des données contre 49% pour les solutions européennes en 2022. 

Cette volonté de contrôler ses données se ressent au niveau de la France et de l’Europe. Par conviction, 49% des décisionnaires adopteraient une solution européenne contre 62% pour les solutions françaises en 2021.

Par rapport aux chiffres de l’année dernière, toute chose égale par ailleurs, les décisionnaires privilégieront une solution française à une solution européenne pour plus de contrôle des données.  

La meilleure connaissance du marché et la méfiance envers les acteurs américains arrivent juste après.

Les raisons pour lesquelles les décisionnaires font appel aux solutions européennes Les raisons pour lesquelles les décisionnaires font appel aux solutions européennes

Pourquoi ne pas faire appel aux solutions européennes ?

Sur les 1002 décisionnaires français interrogés, ⅓ ne feront pas appel aux solutions européennes. La méconnaissance des outils disponibles est la principale raison de ce choix avec 27%. Le manque de communication des solutions européennes ou un non-positionnement sur le marché français accentuent sûrement ce point.

Arrivent ensuite les offres inadaptées suivi des outils moins intuitifs. 14% des décisionnaires français ont une plus grande confiance dans les acteurs américains.

Les raisons pour lesquelles les décisionnaires ne font pas appel aux solutions européennes Les raisons pour lesquelles les décisionnaires ne font pas appel aux solutions européennes

Quels sont les freins à la digitalisation ?

Nous avons demandé aux décisionnaires ce qu’ils pensaient du coût de la digitalisation. 57% d’entre eux ont répondu qu'il était important

D’ailleurs, pour près de 4 décisionnaires sur 10, le coût représente le principal frein à la digitalisation. Derrière, on retrouve le temps nécessaire à la mise en place de l’outil suivi de près par la formation des équipes. 

Le contexte actuel ne favorise pas les entreprises souhaitant se digitaliser. En effet, si le coût est le principal frein des décisionnaires, la crise que traverse l’Europe n'aidera pas les entreprises réticentes. Avec une forte inflation ces derniers mois, il est plus que probable que les entreprises envisagent une augmentation des prix ,traduisant ainsi un coût supplémentaire pour les dirigeants souhaitant adopter de nouveaux outils.

Quels sont les freins à la digitalisation Quels sont les freins à la digitalisation

La sécurité des données, critère le plus important pour les décisionnaires

Lors du choix d’une nouvelle solution par les dirigeants, ce sont les trois critères suivants qui reviennent le plus souvent, par ordre de préférence :

  • La sécurité des données

Comme nous l’avons vu plus haut, la sécurisation des données a une place importante lors du choix d’une solution. La méfiance des décisionnaires envers les acteurs américains, fait qu’ils privilégient un acteur français/européen pour assurer un meilleur contrôle des données. 

  • La simplicité d’utilisation

Il est évident qu’une solution simple d’utilisation est plus facile à adopter. En ayant un outil intuitif, les nombreux freins à la digitalisation vus plus haut peuvent être balayés. Cela nécessitera moins de temps de formations car plus facile à prendre en mains mais aussi moins de ressources humaines pour la mise en place de la solution au sein de l’entreprise. 

  • Le prix

Eh oui, le prix joue encore (et toujours) un rôle lors du choix de la solution pour les dirigeants. Il arrive à la troisième place.

Comment les dirigeants d'entreprises choisissent une solution de digitalisation Comment les dirigeants d'entreprises choisissent une solution de digitalisation

L’étude de YouGov nous permet d’affirmer que la digitalisation des entreprises poursuit sa croissance malgré un contexte économique compliqué. Cependant, le coût de la digitalisation a un impact important sur l’adoption de nouvelle solution. 

Malgré une majorité de décisionnaires ne souhaitant pas de nouveaux outils, les entreprises le voulant feront principalement appel aux outils de gestion de projet et de signature électronique. Dans leurs choix, la protection des données aura un rôle majeur dans le benchmark tout comme le prix et la simplicité d’utilisation. 

Le prix sera sûrement, lors des prochains mois, l’un des critères les plus importants pour les dirigeants afin d’arbitrer au mieux entre deux solutions tout en assurant la pérennité de l’entreprise. Cela, en réduisant les coûts et en maximisant l'efficacité.

Infographie sur l'engagement des dirigeants dans la digitalisation Infographie sur l'engagement des dirigeants dans la digitalisation

Articles recommandés

Plus d'articles

Testez Yousign gratuitement
pendant 14 jours

Comme plus de 10 000 PME, simplifiez dès aujourd'hui la signature de tous vos documents

cta illustration