Le blog de la digitalisation des PME  

Le blog de la digitalisation des PME  

Speak Out

4 min

Expérience employé : Kezaco ?

Affiche webinar teale et fleex
Thomas Choukroun

Thomas Choukroun

Content Manager @Yousign

Illustration : Design Studio

Sommaire

Elle est sur toutes les lèvres RH depuis ces dernières années et elle apparait même au centre de l’actualité RH.  On connaissait l’expérience candidat, qui consistait à donner une image la plus méliorative possible à un candidat qu’il soit retenu ou non. Cette expérience peut et doit se prolonger après la signature du contrat de travail, afin d’offrir aux employés d’une entreprise, la meilleure expérience employé possible. Pour les RH, c’est l’assurance d’une culture d’entreprise solide et d’un engagement des collaborateurs au plus haut. 

Comment mesurer l’expérience employé ? Comment améliorer l’expérience collaborateur ? Comment aider ses employés et les mettre dans les meilleures conditions possibles ? Telles sont les questions auxquelles nous avons répondu lors de notre webinaire consacré à l’expérience employé avec Teale et Fleex et dont voici un résumé très condensé. 

Repenser l’expérience employé

Avant de repenser l’expérience employé, il conviendrait de la définir.

Il n’existe pas définition précise du terme expérience employé. En revanche, on peut essayer de l’expliquer comme étant le parcours du collaborateur tout au long de son cycle de vie dans l’entreprise qu’il a choisie.  L’expérience employé concerne autant les perspectives d’évolution, le matériel, le bien-être mental, bref… c’est une notion aussi large qu’elle est vitale pour tout collaborateur et toute entreprise qui veut combattre le fléau de notre temps: “ La Grande démission”.  

Pour contrer cette Grande Démission et améliorer l’expérience employé, plusieurs leviers sont mis à profit, dont un tout nouveau: l’émergence du département People & Culture.

La Grande Démission comme catalyseur

L’année 2021 aux Etats-Unis a été marquée, comme dans tous les autres coins du monde, par la pandémie de COVID-19. Cependant, un autre phénomène bien moins mortel, s’est effectivement propagé sur tout le territoire: les Etats-Unis ont connu un taux de démission anormalement élevé. Pour être tout à fait exact, c’est en fait le taux de démission le plus haut jamais enregistré aux Etats-Unis, si bien qu’il a été baptisé The Great Resignation. “La Grande Démission” en Français.

Graphique expérience employé montrant la grande démission

47 millions d’Américains ont quitté leur travail en 2021.  En France, les chiffres ne sont évidemment pas de cette ampleur, même si la DARES (le service de statistiques du ministère du Travail) a enregistré une hausse de près de 20% des démissions en 2021 par rapport à 2019.

En revanche, ce qui est sûr, c’est que les employés vivent dans un contexte toujours plus tendu et possiblement à leur avantage.

Peaufiner son expérience employé, chouchouter ses collaborateurs

La notion de People & Culture dispose elle aussi d’une genèse flou, mais ça n’a pas empêché Margaux Asseline, people manager chez Yousign de nous en parler lors de notre webinaire consacré au sujet. Pour elle, le département People & Culture a pour but de “mettre en place une structure organisationnelle solide et qui est là pour soutenir la croissance et l’expansion de l’entreprise. C’est l’équipe qui sera en mesure de comprendre la stratégie de l’entreprise et la décliner en processus et politiques de ressources humaines consolidées pour soutenir la croissance, tant au niveau du développement des personnes qu’au niveau des opérations.“ 

Très clairement, l’expérience professionnelle est un levier important pour le succès d’une entreprise sur le long terme et il est dans l’intérêt de toute entreprise de peaufiner son expérience employé, et de s’assurer que l’expérience collaborateur est parfaitement rodée. 

De nouveaux modes de travail entraînent de nouvelles problématiques

Nous en avions parlé dans un précédent webinaire avec Welcome to the Jungle et Swile (pas de panique, le replay est disponible😊): les différents confinements que nous avons traversés ont totalement changé nos modes de vie, ainsi que nos façons de travailler.  

Aujourd’hui le télétravail est devenu une condition presque sine qua non, au cœur des attentes d’un futur collaborateur. Pour beaucoup d’entreprises, le bureau est devenu un lieu d’intéractions sociales entre collaborateurs et la maison le lieu privilégié pour conduire ses tâches quotidiennes.

La santé mentale et la santé physique au coeur de l’expérience employé

Avec ces nouveaux modes de travail ont émergé de nouveaux dangers. 

Nicolas Merlaud, cofondateur de Teale nous a d’ailleurs parlé des risques possibles sur la santé mentale des employés.
Eh oui, soigner son expérience employé passe aussi par la santé mentale de ses collaborateurs, surtout quand 45% des collaborateurs se sentent en détresse psychologique.

Premièrement, qu'est-ce que la santé mentale ? Selon l’ OMS la santé mentale se définit par un “état de bien-être”

Il n’est pas ici question seulement de maladies professionnelles telles que le burn-out, mais plutôt d’un état de bien être dans lequel l’employé va être mis dans les meilleures dispositions pour réaliser les tâches qui lui sont confiées. 

Dans certaines entreprises, les responsables People & Culture vont pousser ce qu’ils appellent des “mood surveys” qui sont en fait des indicateurs d’expérience employé, agrégés et pondérés selon des critères objectifs.

L’expérience employé est une expérience clé dans l’apprentissage des nouveaux arrivants, afin qu’ils puissent exprimer leur plein potentiel et travailler de façon productive et efficace.

L’arrivée du modèle hybride a mis au devant de la scène cette thématique de santé mentale, bien qu’elle ait toujours été latente.  

Il est surtout aujourd’hui beaucoup plus difficile de prendre le pouls de la santé mentale d’un employé, puisque les pauses autour de la machine à café, théâtre de toutes les confidences professionnelles, sont beaucoup moins nombreuses.

Là encore, il faut pouvoir booster votre expérience employé, afin de mettre en place toutes les stratégies nécessaires pour aider vos employés à accomplir leurs tâches du quotidien.  

Une bonne expérience employé passe également par l’ultra personnalisation de cette expérience aux yeux des collaborateurs. Comment rendre l’expérience employé unique auprès des candidats et surtout assurer des conditions de travail optimales après l’expérience candidat ? 

Noémie El-Baz, CEO de Fleex, a eu son mot à dire la dessus dans notre webinaire consacré à l’expérience employé

Si la santé mentale doit être au cœur des préoccupations RH, la santé physique n’est pas en reste.
Il faut donc s’assurer que chaque employé dispose du matériel adéquat à la gestion de son quotidien. L’expérience clé se situe donc à mi-chemin entre santé mentale et santé physique, afin d’assurer un processus de candidature le plus fluide et le plus adéquat possible, tout en assistant à une expérience employé qui se prolonge au-delà de l’offre d’emploi et de la candidature.

L’expérience employé est donc un savoureux et subtil mélange de plusieurs recettes qui prolongent l’expérience candidat et qui accompagnent l’employé tout au long de sa carrière au seinl’entreprise. 

Elle est évidemment cruciale dans la rétention des talents pour donner une image positive de l’entreprise et chouchouter vos employés afin qu’ils atteignent et surpassent leurs objectifs !

Articles recommandés

Plus d'articles

Testez Yousign gratuitement
pendant 14 jours

Comme plus de 10 000 PME, simplifiez dès aujourd'hui la signature de tous vos documents

cta illustration